Index - FAQ - Rechercher - Membres - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion - Contact
La pêche et les accidents qui peuvent survenir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Black Bass Maroc (BBM) Index du Forum -> Le monde de la pêche -> Techniques de pêche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bouchti
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2010
Messages: 1 662
Localisation: Rabat, Ain Aouda
Masculin

MessagePosté le: 15/06/2010, 12:20    Sujet du message: La pêche et les accidents qui peuvent survenir Répondre en citant

On parle, poissons, leurres, sessions, mais on oublie souvent tous les accidents qui peuvent survenir au bord de l’eau. Certes, il n’est guère agréable de les évoquer, mais il faut bien être conscient que cela peut malheureusement arriver.

Quels sont-ils pour la pêche?
Pour commencer et pour éviter les entorses lorsque l'on pêche du bord, une bonne paire de chaussures montantes peut protéger vos chevilles, regardez où vous mettez les pieds et prenez le temps de faire les choses.
Attention, à toutes les pierres humides, aux zones de mousse, à l’herbe humide, il s’agit là de hauts lieux de chute, alors prenez garde …

Le soleil



Il a beau nous réchauffer, fournir la lumière, cela n’en reste pas moins une arme destructrice, pour nos yeux, notre peau et notre corps.

Quels sont les risques :

Le soleil et les yeux :
Nos yeux sont fragiles, il ne faut pas hésiter à les protéger. Que le temps soit ensoleillé, qu’il y ait des nuages ou de la brume, les UV passent.
L’agression de nos yeux par le soleil revêt trois aspects :
Le rayonnement direct, il fluctue selon la position géographique et l’ensoleillement
La réflexion des UV sur la surface sur laquelle se pose votre regard, cela peut aller de 85 % pour la neige à 20% pour le sable.
L’éblouissement dû à la réflexion des rayons solaires, entraîne une gêne visuelle et des douleurs oculaires.
Les maladies qui en découlent :
Les rayons ultraviolets dorent la peau (UVA) mais peuvent aussi la brûler (UVB).
Moins visibles, ils provoquent des désagréments allant du simple œil rouge à des troubles plus sérieux : affections de la rétine, inflammations, apparition prématurée de l’opacification du cristallin (cataracte).
Les rayons infrarouges, qui dispensent la chaleur du soleil, échauffent et parfois brûlent les paupières, dessèchent la cornée et peuvent entraîner une fatigue visuelle.
Comment y remédier :
Le port de lunettes de soleil peut être la solution, les lunettes polarisantes aussi. Seules les lunettes polarisantes de bonne qualité filtrent les UV. Elles suppriment en outre les reflets de la surface de l’eau et rendent le milieu aquatique beaucoup plus accessible à l’observation du poisson, des structures et du fond. Dans le cadre de la pêche, elles seront fortement préconisées.

Insolation :
L’insolation est provoquée, par une exposition prolongée au soleil, sans protection adéquate. La personne présente une fièvre importante avec des maux de têtes. La température corporelle résiste aux médicaments : aspirine ou paracétamol.
Le corps entretien cette température élevée et peut engendrer outre la déshydratation et les lésions externes, des conséquences cellulaires beaucoup plus graves.
Quelle conduite adopter ?
Apporter une source de refroidissement le plus vite possible par le biais de la peau, en plaçant la personne dans un bain ou sous une douche fraîche, pour abaisser la température corporelle. Puis renouveler l’opération autant de fois que cela sera nécessaire jusqu’au retour d’une température corporelle correcte.
Dans le même temps, il faudra faire boire de l’eau pour réhydrater la personne, toujours afin de faire baisser la température (transpiration) et pour réalimenter les cellules.

Coup de soleil
Moins grave que l’insolation, il n’en reste pas moins source de dangers et de douleurs. Le coup de soleil peut survenir très rapidement, moins d’une heure sous le soleil de midi sans protection peut suffire à brûler la peau.
La gravité est variable, elle dépend de trois facteurs :
- Intensité lumineuse et sa durée
- Type de peau
- Localisation de la brûlure
Comment se manifeste le coup de soleil :



La peau devient rouge, douloureuse avec une sensation de brûlure.
Plusieurs degrés existent :
- 1° la peau devient rosacée.
- 2° la peau vire au rouge vif dans les 12 heures qui suivent l’exposition, si la douleur est trop intense pour supporter le frottement vestimentaire : brûlure au deuxième degré.
- 3° la couleur devient rouge violacée dans les 6 heures qui suivent l’exposition. La peau donne l’impression de vouloir peler et est gonflée : brûlure au troisième degré.
- 4° La peau est rouge et cloquée, donne l’impression d’être brûlée. La personne ne se sent pas bien maux de tête, vertiges, nausées, vomissements : brûlure au quatrième degré nécessitant une hospitalisation.
Soins :
La première chose est de ne pas exposer la partie brûlée et de la protéger. Boire de façon à éviter la déshydratation.
Pour les brûlures simples, il faut appliquer des crèmes apaisantes, des après-solaires, ou de la biafine. Si des cloques surviennent, il ne faut pas les percer, mais les couvrir d’une gaze stérile. Eventuellement prendre un antidouleur (paracétamol ou autres)
Pour les brûlures plus complexes, qu’elles soient étendues ou qu’il y ait une altération de l’état de santé général il ne faudra pas hésiter à se tourner vers le corps médical plus à même de procéder à un traitement adéquat.
Comment les éviter :
Le port de protection est vivement recommandé. Le port de casquettes, lunettes, vêtements longs est plus que souhaitable. Lors des sessions bateau, pensez toujours à ne pas déambuler pieds nus. Outre les hameçons, les piqures d’insectes, le soleil ne manquera pas de vous bruler le dessus du pied, provoquant des œdèmes vous interdisant la pêche pendant plusieurs jours. La réverbération de l’eau est un phénomène qui active le coup de soleil, donc pensez aux crèmes solaires protectrices.

Les hameçons



Risques inhérents aux hameçons :
L’hameçon est constitué d’une hampe, d’une ou plusieurs pointes (jusqu’à 4) et d’un ardillon sur chaque pointe servant à empêcher la pointe de ressortir de l’endroit où il a pénétré. De là, il est rapide de voir les risques. Si l’hameçon est la pièce qui permet de tenir le poisson, il peut se révéler très dangereux, pour celui qui le manipule comme pour ceux qui l’entourent.
Quels sont les mouvements qui peuvent créer un danger :
Le lancer, avant d’armer le mouvement arrière, il faut toujours s’assurer que la zone est libre, ceci afin de ne pas risquer d’accrocher un curieux, un piéton, un coureur ou votre partenaire de pêche tout simplement...
Lorsque vous accrochez le leurre dans la végétation en face de vous, si vous tirez la ligne pour tenter de le décrocher, pensez que l’axe de la traction, matérialisé par votre ligne, correspond au chemin que prendra votre leurre s’il se décroche. Vous êtes donc sa cible directe. Pensez à porter systématiquement des lunettes ou tourner la tête, un hameçon dans l'œil c'est du déjà vu
Le décrochage ou la sortie de l’eau du poisson :
La canne est tendue, ligne tendue et généralement le visage du pêcheur se trouve entre le leurre qui se trouve dans la gueule du poisson et la pointe de la canne. Si le leurre vient à se décrocher brusquement, dans le meilleur des cas, il viendra percuter et se planter dans votre main, dans le pire des cas, il prendra la direction de votre visage, imaginez ce que signifie un projectile muni de 1, 2 ou 3 hameçons triples qui vient se figer dans votre visage ou plus particulièrement dans un œil comme relaté ci-dessus.
Pour éviter ce genre d’accident encore une fois: portez des lunettes, pensez à la casquette, tournez la tête et toujours éviter de vous trouver dans la ligne de traction.
De même, évitez le transport des cannes avec les leurres montés, une mauvaise prise en main peut se révéler très douloureuse.

En cas d’accident quels sont les premiers conseils :
Avant toute chose, il faut être impérativement vacciner contre le tétanos et à jour (un rappel tous les 10 ans).
Il est préférable de ne pas procéder à l’extraction d’un hameçon soit même et de toujours se tourner vers le corps médical. Pourquoi, il y a des risques qu’il ne faut pas sous évaluer. Le retrait de l’hameçon peut provoquer de graves lésions, déchirures de muscles, de nerfs. Des complications peuvent apparaître avec des pertes de sensibilité, des infections, le tétanos. Inutile de remettre devant les yeux: l’œil est fragile, très sensible et précieux!
La forme particulière de l’hameçon est faite pour ne pas ressortir, alors en cas d’accident, il faudra souvent recourir au bloc opératoire.
Une technique, en cas d’urgence :
Formez une boucle à l’aide d’un morceau de nylon, tresse, ou tout autre lien de forte résistance. Passez la boucle dans la courbure de la pointe qui est figée dans la chair. Appuyer sur la hampe de l’hameçon de façon à la plaquer contre vous. Puis tirez, ou demandez à une autre personne de tirer franchement d’un coup sec. Nettoyez abondamment avec un désinfectant et faites un pansement. N’hésitez surtout pas à consulter un médecin en cas de complication.
Si la pointe de l’hameçon ressort de l’autre côté, ce qui peut arriver, deux solutions s’offrent à vous:
- soit sectionner la partie se trouvant du côté de la hampe et tirer du côté pointe
- soit écraser l’ardillon et ressortir en sens inverse, ce sera plus douloureux que la solution précédente mais en l’absence de pince coupante, il se peut que ce soit la seule solution immédiate.
Les ardillons écrasés en pêche peuvent être une bonne solution, alors pensez y aussi.

Les coupures et lésions cutanées :

La peau est fragile, elle sert cependant de rempart aux infections multiples. Quoi qu’il arrive, il ne faut pas laver une plaie dans l’eau, mais désinfecter le plus vite possible et panser. En pêche il est cependant bien difficile d’utiliser les pansements classiques. Il est bon de se constituer une micro trousse de secours pour prévenir ces accidents. Les pansements en spray semblent parfaitement convenir, désinfectants et résistants à l’eau, ils évitent que la plaie ne continue à saigner ou ne s’infecte.
Pour les yeux, une petite bouteille de sérum physiologique permettra un rinçage immédiat. Une consultation ophtalmologique s’imposera.

Piqûres

Si les piqûres d’insectes ne sont souvent pas graves, certaines peuvent malgré tout engendrer des risques. Qu’il s’agisse de personnes allergiques, de la multiplicité des piqûres, ou de la localisation de la piqûre, si la victime rencontre des gênes respiratoires, constate un œdème, ou de la fièvre, il faut s’orienter vers un médecin ou vers les urgences rapidement.


Les serpents


Mis à part la peur panique que peut provoquer sur certains la vue d’un reptile, les serpents ont peur de l’homme. Ils ne chercheront pas à l’attaquer, sauf s’ils ne peuvent fuir ou sont surpris, dans ce cas là danger.
En France, il est constaté 1 à 3 décès par an pour 1000 à 2000 morsures de serpents. Le serpent n’injecte pas forcément son venin à chaque morsure même s’il est venimeux. Par contre, certains décès surviennent suite à des crises cardiaques générées par une peur panique suite à la morsure d’un reptile.

Comment savoir si le venin a été injecté ?
La zone de la morsure en cas d’injection de venin devient en quelques minutes bleue, avec une douleur et un gonflement local.

La conduite à tenir :Appeler les secours, allonger la victime à l’ombre, la maintenir calme et toujours conserver la zone de morsure en dessous du cœur, pour empêcher que le venin ne remonte facilement. Lors de morsures aux mains enlever les différentes bagues pour éviter de faire garrot avec la propagation de l’œdème.
Concernant l’emploi des aspivenins, ces derniers ne sont pas assez puissants pour retirer la totalité du venin injecté. Il est donc impératif de faire intervenir les secours, les pompiers en l’occurrence.




Bateau / float tube



Le bateau et le float tube ne présentent pas de dangers particuliers si l’on respecte la réglementation en vigueur. Les éléments de sécurité doivent être à bord. Le gilet de sauvetage porté, c’est tellement plus simple de l’avoir sur soi avant une chute, qu’une fois à l’eau quand il est resté dans le bateau.
Respectez les zones d’interdiction en amont et en aval des barrages. Ne vous engagez pas en rivière courante avec le float tube, vous ne pourrez pas lutter contre le courant, ce type de matériel n’est pas prévu pour ça. Lors de vos évolutions aquatiques, mettez votre wader, car il vous protégera des maladies véhiculées dans l'eau. Il limitera également les risques d'accident, lors du combat avec un poisson qui viendra passer entre vos jambes avec un triple se baladant en extérieur de gueule. Mais danger tout de même !
Prenez garde au soleil, prenez garde à la navigation, évitez les zones de sports nautiques où il peut toujours y avoir des collisions.
Une trousse de secours minimale sera toujours la bienvenue.
Le téléphone portable peut également être d’un grand secours. Attention, il ne passe pas partout, alors ne comptez que sur vous-même avant de compter sur les autres, ne vous mettez pas en danger inutilement.


La trousse de première urgence



- Ciseaux.
- Pince à épiler.
- Antiseptique local (en uni dose ou en compresses imprégnées), pour désinfecter les petites plaies.
- Sérum physiologique.
- Crème apaisante pour calmer les démangeaisons et stopper l’inflammation consécutive à une piqûre.
- Spray réfrigérant pour soulager les douleurs traumatiques et les hématomes.
- Protection solaire.
- Gaze stérile et sparadrap.
- Pommade contre les coups.
- Médicaments contre la fièvre et maux de tête : paracétamol ou aspirine
- Pansement en spray désinfectant, ce dernier convenant mieux aux activités aquatiques

La Pêche sous toutes ses formes est un loisir et un sport qui peut être pratiqué par tous, sans risque, si vous prenez quelques précautions.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: 15/06/2010, 12:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
azridou abdellatif


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2010
Messages: 5
Localisation: safi
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: 17/07/2010, 03:28    Sujet du message: Re les accidents de la pêche Répondre en citant

merci c très intéressent  de parler mr sur les accident de la pêche au bord.
et toujours j l'aider de parler avec mes amis les pêcheurs de ce danger surtout les serpents et les reptiles
faites attention et noublier pas les BOTTES en CAOUTCHOUC
Revenir en haut
chouaib
Club B.B.M

Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2010
Messages: 155
Localisation: sefrou/maroc
Masculin

MessagePosté le: 17/07/2010, 11:16    Sujet du message: La pêche et les accidents qui peuvent survenir Répondre en citant

une fois j'ai pris un gros black avec un ratling ; quand j'ai voulu enlever le rapala de sa gueule il s'est debatut et m'a introduit le triple dans le pouce ; et c'est aux urgences de l'hopital med 5 de sefrou q'on m'a enlever apres anesthesie locale.conseil : quand vous atrapper un gros poisson toujours le tenir des ouies .( sauf pour le brochet qui necessite un materiel specifique )
_________________
la vie est trop courte...faites du bien.
Revenir en haut
Yahoo Messenger
azridou abdellatif


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2010
Messages: 5
Localisation: safi
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: 17/07/2010, 20:00    Sujet du message: La pêche et les accidents qui peuvent survenir Répondre en citant

moi personelement j eveiter de pêcher au rappala car ila bp des probleme et je prefere pêcher avec les vif surtot les leurre souple plus attirent au sandre et black
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:21    Sujet du message: La pêche et les accidents qui peuvent survenir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Black Bass Maroc (BBM) Index du Forum -> Le monde de la pêche -> Techniques de pêche Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Retour en haut de la page

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky