Index - FAQ - Rechercher - Membres - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion - Contact
LA TRESSE INDISPENSABLE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Black Bass Maroc (BBM) Index du Forum -> Le monde de la pêche -> Matériel de pêche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
kazimbass


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2010
Messages: 686
Localisation: FRANCE / MAROC
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: 19/09/2010, 14:17    Sujet du message: LA TRESSE INDISPENSABLE Répondre en citant

Quelle tresse choisir ?
S’il est une technique indissociable de la tresse, c’est bien la Verticale. Mais quel type, ou plutôt quelle taille de tresse faut-il ? Et faut-il ou pas ajouter un bas de ligne fait d’un autre matériau ?Pourquoi la tresse est-elle indispensable ?
Pour deux raisons :

1/ Il faut pouvoir sentir le moindre indice susceptible de donner une information sur ce qui se passe au bout de la ligne : contact avec le fond (dur, mou), avec un obstacle (branche notamment, brin d’herbe ou morceau de feuille pris dans l’hameçon, etc.), et bien sûr attaques par un poisson. Les touches sont parfois si franches que même en nylon on les sentirait parfaitement, mais parfois elles sont imperceptibles, et dans 10 ou 20 m d’eau passeraient complètement inaperçues. Du reste, les poissons nous donnent souvent des informations autres que des touches classiques : grattouillis, frôlements, déplacement du leurre, etc.
En nylon ce type de « contact » est très difficile à ressentir. La tresse étant dépourvue d’élasticité, elle n’absorbe pas les vibrations et transmet la quasi-intégralité des sensations, même à grande distance.

2/ A diamètre égal, la tresse est beaucoup plus solide que le nylon. On peut donc employer une ligne très fine, qui coupe mieux la colonne d’eau, et permet de plomber un peu moins tout en restant plus proche de la verticale quand la barque se déplace.


Quelle tresse utiliser ?
A priori n’importe quelle tresse de qualité correcte peut convenir. Cela ne veut pas dire que toutes les tresses se valent, simplement que pour la Verticale il n’y a pas lieu d’être trop exigeant (je rappelle qu’on ne lance pas et que la ligne subit peu de contraintes). La tresse que vous utilisez pour d’autres techniques fera l’affaire à deux conditions : qu’elle soit assez fine et qu’elle soit assez visible.

La visibilité est importante. Elle permet de détecter à l’œil le contact avec le fond (la ligne mollit), un angle trop important (plombée trop légère, vitesse de dérive trop rapide, ligne prenant appui sur une branche, etc.) et même certaines touches à la descente (la ligne mollit « trop tôt »).
En pratique les couleurs claires (blanc, jaune, rose) sont beaucoup plus visibles que les couleurs foncées. Elles sont aussi sans doute moins discrètes, raison pour laquelle on ajoute souvent un bas de ligne (voir plus loin).

La finesse est également importante. Plus la ligne est fine mieux elle pêche, ou encore elle pêche aussi bien mais avec moins de plomb, ce qui permet au poisson de mieux aspirer le leurre.
Une petite parenthèse : si deux verticaliers pratiquent sur le même bateau, celui qui utilise la tresse la plus fine devrait être placé de façon à ce que sa ligne passe en premier sur le poste, afin d’éviter de fréquents emmêlages. En effet sa ligne sera plus proche de la verticale, et si elle passe en second elle croisera celle de l’autre pêcheur (autre solution : le pêcheur avec la ligne plus grosse peut plomber davantage).

Avantage à la finesse, donc, mais sans tomber dans l’excès : il faut pouvoir sortir un beau poisson. Si l’on pêche des eaux où les accrochages sont très rares (genre fond de sable dépourvu d’obstacle), on peut se payer le luxe de pêcher en 8 ou 10/100, voire moins. Mais dans des eaux encombrées où les accrochages sont fréquents, une telle finesse va nous faire perdre moult leurres et sans doute quelques poissons.
Les leurres coûtent cher, et le temps perdu à refaire un bas de ligne, si cela se répète trop souvent, finit par compromettre la pêche. Il y a donc un bon compromis à trouver, en fonction des circonstances (encombrement, taille des poissons) et des priorités que l’on se fixe (avoir plus de touches ou sauver ses leurres). Dans des eaux encombrées, une tresse de 12-15 voire 17/100 peut donc s’avérer préférable, sachant qu’elle obligera à plomber davantage ou à pêcher plus en oblique.

Le problème est que selon les marques, on observe d’importantes disparités de diamètre réel, pour des diamètres annoncés identiques. De sorte qu’une tresse 12/100 d’une marque A peut se révéler beaucoup plus fine qu’une 12/100 d’une marque B. Il faut alors employer le 12/100 de la marque A et le 8/100 de la marque B pour avoir une véritable équivalence. Pas évident de donner des conseils fiables dans ces conditions...


Faut-il ajouter un bas de ligne ?
A priori rien ne s’oppose à ce que l’on relie le leurre directement à la tresse, pourtant la plupart des verticaliers, moi y compris, intercalent un bas de ligne. Plusieurs raisons à cela :

1/ Présence de brochet en densité suffisante pour que sa capture soit fréquente (il peut même arriver qu’il soit l’espèce recherchée). Dans ce cas on utilise soit un bas de ligne en acier de 30-40 cm, soit un bas de ligne en fluorocarbone de 50/100 d’une longueur variant entre 40 cm et 1,50 m.

2/ Milieu hostile avec des obstacles abrasifs (roches, branches, etc.), en particulier présence de dressènes (petites moules à coquille tranchante). Dans ce cas un long bas de ligne en fluorocarbone de 30 à 45/100 est quasi indispensable : 1,50 à 2 m.

3/ Eau très claire, pêche en eau peu profonde, bref : chaque fois que l’on craint que la ligne ne soit trop visible par le poisson. On intercale un bas de ligne en fluorocarbone (1 à 2 m), dont le diamètre (24 à 50/100) dépendra d’autres paramètres (brochet, accrocs).


Le raccord tresse fluorocarbone sera un noeud Albright (hyper solide et fiable) pour du fluoro de gros diamètre (plus de 35/100). Pour du fluoro de plus fin diamètre on utilise plutôt un noeud de raccord universel.

Le bas de ligne acier quant à lui est relié à la tresse par le biais d'un petit émerillon baril.

Quelques références
Pour info, voici quelques références de tresses et fluorocarbone que j’ai testés en Verticale, et qui m’ont donné satisfaction :

- Berkley Fire Line 10 à 15/100
- Stren Super Braid jaune fluo 12/100 (lire le test)
- Suffix Matrix Pro jaune 14/100
- Rapala Thermic Braid 13/100
- Powerline power jaune 10/100

- Fluorocarbone Pezon & Michel eau vive (très fiable dans les gros diamètres).
- Fluorocarbone Tortue
- Fluorocarbone SI Powerline
- Fluorocarbone PLine.
- Hard mono Iron Claw (ce n'est pas du fluorocarbone mais du hard nylon : meilleure résistance aux dents du brochet mais très raide).



_________________
Vous aimez les Bass ? Laissez les s’aimer
Pour un avenir meilleur sur la péche en eau douce au Maroc
Revenir en haut
ICQ Skype
Publicité






MessagePosté le: 19/09/2010, 14:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Soubise


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2010
Messages: 168
Localisation: France
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: 16/10/2010, 15:52    Sujet du message: LA TRESSE INDISPENSABLE Répondre en citant

Merci Kazim pour cet exposé sur les tresses et le fluo ,j'ai pris qq notes.
Amitiés.

_________________
Rien ne sert de parler d'avenir,il faut le rendre possible.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:26    Sujet du message: LA TRESSE INDISPENSABLE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Black Bass Maroc (BBM) Index du Forum -> Le monde de la pêche -> Matériel de pêche Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Retour en haut de la page

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky